Debug
s

Ranomafana

Description

Le Parc National de Ranomafana se situe à quelques kilomètres d’Ambohimahasoa, en empruntant la RN7 depuis Antananarivo. Le site s’étale sur une superficie de 41.600 ha. A l’origine, la dénomination « Ranomafana » a été attribuée au site afin de représenter les sources thermales qu’il abrite. En effet, le Parc est actuellement la seconde aire thermale du territoire malgache.

Son environnement

Le Parc se trouve au cœur d’une région où la pluviométrie est importante tout au long de l’année. Les habitants locaux l’appellent même « Pays des Brumes » à cause de l’humidité dont il fait montre. Son paysage se compose de falaises à la végétation luxuriante auxquelles se poursuivent des cascades naturelles impressionnantes. Le site est une des références nationales en termes de richesses naturelles attribuées aux forêts tropicales humides.

Faune et flore

Sa richesse faunistique se démarque par une importante communauté de lémuriens. On y a recensé 12 espèces dont les plus originales sont le Microcebus Rufus, le plus petit de la communauté et que l’on rencontre uniquement durant la nuit, le Sifaka noir à diadème ou encore l’Hapalémur Aureus.

Ceux qui apprécient les oiseaux pourront facilement distinguer près de 114 espèces sur le site du parc de Ranomafana, faisant de ce dernier une aire de birdwatching à privilégier dans toute l’île. La meilleure période pour pratiquer cette activité se situe entre Septembre et Octobre.

Les caméléons se rencontrent également sur tous les arbres du parc. Ici, ils se caractérisent par leurs couleurs qui sont les plus diversifiées de l’île.

Cette aire protégée regorge aussi d’espèces végétales rares. Les orchidées, les fougères et les figuiers étrangleurs décorent le site sous diverses formes et tailles.

Le Parc National de Ranomafana a été classé au Patrimoine Mondial de l’UNESCO en juin 2007 en même temps que 4 autres parcs situés sur le littoral oriental de Madagascar.

Galerie