Debug
s

Ankarana

Description

Le Parc National d’Ankarana s’étend sur une superficie de 18.000 ha. Il s’agit d’un territoire autrefois enfoui sous la mer, voilà des millions d’années. Aujourd’hui, le site laisse apparaître à la surface de l’eau plusieurs formations calcaires identiques aux Tsingy rencontrés à Bemaraha. De larges réseaux d’eau se trouvent en profondeur, s’étendant sur une longueur de 110 km. Ce réseau est jugé par les spécialistes comme le plus long sur le territoire africain.

Grottes, canyons et rivières sous-terraines

Le site d’Ankarana regroupe de multiples grottes, des canyons et de nombreuses sources d’eau sous-terraines. 11 grottes sont tout particulièrement mises en exergue par les spéologues de par leurs formes et surtout la richesse culturelle qu’elles renferment. Pour cause, certaines d’entre-elles abritent des sépultures royales et sont considérées comme sacrées par la population environnante. D’ailleurs, plusieurs cérémonies traditionnelles et des rituels s’y tiennent régulièrement tout au long de l’année. Les visiteurs sont souvent autorisés à les découvrir.  Dans toutes ces cavernes se sont formées au fil du temps des formations calcites de tous aspects notamment les stalactites, les hélectites et les stalagmites.

Faune

La faune du Parc D’Ankarana se caractérise essentiellement par sa communauté de lémuriens qui regroupe des individus de 11 espèces différentes. Les reptiles et les amphibiens s’y comptent en une soixantaine d’espèces diverses tandis que 92 espèces d’oiseaux y sont répertoriées. L’un des plus célèbres est appelé le Messire Varié. Le site abrite également la majeure partie de la population de chauve-souris de la Grande-île.

Le Parc National d’Ankarana se démarque aussi bien par sa richesse naturelle se manifestant par ses formations calcaires uniques au monde, que par l’aspect culturel de ses grottes.

Galerie